Pourquoi me consulter ?

Les raisons pour venir consulter peuvent être variées, cela peut-être :

  • Une difficulté passagère et ponctuelle, récurrente ou installée.
  • Une réponse à un désir de changement.
  • Pour donner suite à la demande d’un de vos proches.
  • Parce que vous ressentez le besoin de « parler » ou « de comprendre » un événement ou vous avez l’intention de sortir d’une situation dramatique qui vous fait terriblement souffrir et qui peut-être insupportable et invalidante au quotidien.

Pour quelles demandes, quelles indications, quels symptômes ?

Vous ne recherchez sans doute pas des informations sur les thérapies par hasard… et quelle que soit la raison qui vous pousse à consulter, elle mérite d’être entendue et accueillie.

Pour vous donner un exemple vous trouverez ci-dessous quelques raisons souvent rencontrées qui peuvent amener à consulter. Cela ne constitue certainement pas une liste complète. Quelle que soit votre difficulté et votre âge, vous pourrez progressivement à mes côtés la préciser et l’identifier.

Si nécessaire nous réfléchirons à l’orientation vers le professionnel le mieux adapté à votre demande.

La souffrance psychique ou douleur morale

Généralement c’est une souffrance morale (tristesse, abattement, fatigue mentale, deuil) ou une inquiétude (angoisse, stress, peur, insomnie), qui amène à consulter. L’origine n’en n’est pas toujours connue, ou encore vous pensiez la connaitre et puis il s’avère qu’elle persiste au fil des mois et des années, au delà des situations et des personnes rencontrées.

Les mots du psy : Tristesse, dépression, déprime, aboulie, asthénie, fatigue, insomnie, angoisse, anxiété, idée obsédante, obsession, pulsions et compulsion, rigidité, douleur physique, phobie, handicap physique, maladie chronique, perte d’autonomie, deuil, isolement…

Les symptômes psychopathologiques

La souffrance morale est présente également quand nous sommes aux prises avec un symptôme devenu trop pénible : dépression majeure, phobies diverses, obsessions, manie, rituels, stratégies d’évitement, trouble alimentaire, troubles somatique/physique déclenché ou majoré par des contextes psychologiques, vécus psychotiques comme des voix (hallucinations accoustico-verbales) ou des perceptions inquiétantes…

La douleur et le handicap physique

Parfois les inquiétudes ou la souffrance morale ont une cause clairement identifiée mais contre laquelle nous sommes totalement impuissants. C’est le cas de situations de douleurs physiques, de maladies récurrentes ou chroniques, de situations de handicaps, de perte d’autonomie, de traumas, de deuils.

Les difficultés de couple, ou dans la famille, au travail

Les causes majeures de souffrances arrivent parfois à un stade impossible à dénouer seul par nos propres moyens. Elles deviennent parfois insupportables. Les relations interpersonnelles sont au premier plan de notre existence : avec nos parents, nos frères et soeurs, nos proches et nos enfants, mais également dans notre univers professionnel. Ruptures, familles « recomposées », divorce, harcèlement, surmenage ou « Burn out », ennui et dévalorisation.

Les conséquences sociales, l’échec professionnel ou scolaire, l’isolement

La douleur morale ou physique, la maladie psychique, le handicap ou la maladie chronique, les « accidents de la vie », les conflits avec vos proches peuvent tous être à l’origine d’autres difficultés plus « sociales » qui surgissent en cascade et influent sur l’équilibre psychique, les capacités d’adaptation et d’apprentissage, votre situation sociale. Ces situations de précarisation sociale sont également facteur de fragilisation psychique.

Les raisons existentielles et le développement personnel

Il n’est pas nécessaire d’avoir un motif « grave » pour me consulter. Parfois, il s’agit d’une difficulté passagère que vous n’arrivez pas bien ou ne savez pas régler seul, une souffrance, un mal-être inexplicable. Quelques fois c’est aussi faire face à une ou des questions, situations qui persistent malgré vos efforts que vous ne voulez, ne pouvez pas évoquer avec vos proches.

Il est légitime de demander à se faire accompagner par un professionnel lorsque l’on rencontre une situation complexe ou difficile pour soi au cours de notre vie.

Vous pouvez également me consulter dans une visée d’épanouissement personnel, d’orientation, de réalisation de soi. Des questionnements existentiels comme l’identité, la sexualité, la relation, la parentalité, le stress, la transmission, la solitude, la maladie, le deuil, la vieillesse, la mort peuvent être abordés.

%d blogueurs aiment cette page :